Description du poste: Le département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal lance un appel de candidature pour un poste de Professeur Chercheur Adjoint débutant dans le domaine de la physique médicale de la tomographie par émission de positrons (TEP) et/ou de l’ingénierie biomédicale, avec une expertise en imagerie par tomographie par émission de positrons et résonance magnétique. Ce recrutement est en partenariat entre l’Université de Montréal et l’Institut TransMedTech, qui est un consortium d’ingénierie biomédicale né d’une initiative de Polytechnique Montréal. La mission de l’équipe de l’Institut TransMedTech est (i) de soutenir le développement en mode accéléré de technologies médicales des prochaines générations appliquées à trois grandes catégories de maladies (cardiovasculaires, neuro-musculosquelettiques et cancers) dans le but de faciliter leur mise en œuvre dans le système de santé; (ii) de former la nouvelle génération de professionnels en technologie médicale; (iii) de faire de l’innovation en sciences et génie du vivant une richesse pour la société.
Le candidat retenu conduira son programme de recherche dans un environnement scientifique exceptionnel, au carrefour de la biologie moléculaire et cellulaire, de la radiochimie, de la physique d’imagerie médicale et de la modélisation biophysique au sein de « l’axe de recherche imagerie et bio ingénierie » du Centre de recherche de l’hôpital de l’Université de Montréal (CRCHUM).
Le candidat travaillera avec les autres partenaires de l’Institut TransMedTech (École polytechnique de Montréal, CHU de Ste-Justine et l’Institut de cardiologie de Montréal. Dans le cadre de l’exercice de sa profession en tant qu’expert en imagerie TEP, le programme de recherche qui lui incombera inclura l’imagerie quantitative avec le développement de nouvelles technologies qui améliorera la précision quantitative de l’imagerie moléculaire (détecteurs PET avancés, séquence d’impulsion d’imagerie par résonance magnétique avancée et sonde), la rectification des données (mouvements, dispersion, normalisation), modélisation cinétique et technique de reconstruction d’images, qui peuvent être combiné dans un pipeline de logiciels fiables et efficaces. Il faudra aussi se concentrer sur la calibration, le contrôle qualité, la résolution des problèmes de base et de configuration de micro TEP/IRM, d’instrumentation et de logiciels multimodalités.
Fonctions: Le candidat retenu aura pour responsabilité:
• Poursuivre un programme de recherche et de subvention activement
• Collaborer étroitement avec les chercheurs TEP et IRM des trois centres de recherche affiliés à l’Université de Montréal : CHUM, CHU Ste-Justine (Hôpital pédiatrique), l’Institut de cardiologie de Montréal et l’école d’ingénieur (École polytechnique de Montréal) faisant partie de l’Institut TransMedTech.
• Contribuer au fonctionnement général du département de radiologie, radio-oncologie et de médecine nucléaire, participer aux activités de l’Institut de génie biomédical et au programme de physique médicale.
• Donner des cours de premier cycle aux étudiants,
• Participer au rayonnement de l’institution
• Travailler en équipe sur les aspects multidisciplinaires des projets de recherche, analyser les données, rédiger des manuscrits et les demandes de subventions.
Exigences:
• Posséder un doctorat (PhD) en physique médicale ou en ingénierie biomédicale, ou équivalent.
• Forte expertise en reconstruction d’imagerie animale/humaine TEP requise.
• Posséder une expérience professionnelle d’une plateforme de recherche en particulier la TEP/RM imagerie multimodalités serait très apprécié.
• Être capable de développer et de valider de nouvelles méthodes et séquences TEP et IRM qui peuvent être combinées à l’imagerie TEP.
• Avoir la capacité à travailler avec des équipes multidisciplinaires requis.
• Expérience dans la rédaction de demande de subventions et de formulaires d’application pour les moniteurs un atout.

Préférence pour le candidat fortement motivé à travailler dans un environnement multidisciplinaire, collaboratif et à vouloir faire la différence. La langue d’enseignement est le français, par conséquent, un candidat qui ne parle pas français, s’engage à pouvoir enseigner en français dans les 3 ans qui suivent son embauche.
Informations:
No affichage: MED 09-18/11
Période affichage: Le poste sera affiché aussi longtemps que le comité de sélection n'aura pas trouvé n candidat acceptable.
Traitement: L'UdeM offre un salaire concurrentiel jumelé à une gamme complète d'avantages sociaux
Entrée en fonction; Janvier 2019
Soumission des candidatures: Les candidats intéressés doivent envoyer leur curriculum vitae, une lettre de motivation, leurs centres d’intérêt en recherche et leurs compétences dans leur domaine d’expertise, et 3 lettres d’appui, au plus tard en octobre à l’adresse suivante : (correspondance par courriel privilégiée)
Dr Gilles SOULEZ, Directeur
Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire
Faculté de médecine de l’Université de Montréal
C.P. 6128, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3J7
Courriel : gilles.soulez@umontreal.ca