Professeur(e) régulier(e) - Biologie médicale, UQTR

Position

L'Université du Québec à Trois-Rivières offre un poste de professeur(e) régulier(e) en métabolisme et nutrition.

More information is available in French below.

Titre : PROFESSEURE RÉGULIÈRE OU PROFESSEUR RÉGULIER

Fonctions : l’enseignement, la recherche, le service à la collectivité et la direction pédagogique

Campus de Trois-Rivières

Département : Biologie médicale

Discipline : Métabolisme et nutrition

Exigences :

  • Être titulaire d’un doctorat (Ph. D.) ou diplôme équivalent en sciences biomédicales avec au moins deux années d’expérience postdoctorale en métabolisme et nutrition.


Expérience :

  • Le Département de biologie médicale sollicite des candidatures pour un poste de professeure ou de professeur à temps plein en métabolisme et nutrition, poste conduisant à la permanence. Le candidat retenu sera appelé à enseigner aux trois cycles, à encadrer des étudiants aux études supérieures, à poursuivre des activités de recherche, de publication et de rayonnement ainsi qu’à contribuer aux activités de l’institution;
  • Le candidat devra posséder une excellente aptitude à offrir un enseignement universitaire de grande qualité. Notamment, il sera appelé à concevoir de nouveaux cours en nutrition humaine pour répondre aux demandes du programme de baccalauréat en biologie médicale, ainsi que de la formation des professionnels de la santé des programmes de chiropratique, de sciences infirmières, de podiatrie, de sage-femme, d’ergothérapie et de médecine. De plus, il détiendra un dossier de recherche hautement compétitif et sera en mesure de développer un programme de recherche fort et d’en assurer son financement. On s’attend à ce que le candidat établisse des collaborations dynamiques avec les professeurs du département, ainsi qu’avec les autres collègues œuvrant dans des domaines connexes à l’UQTR pour ainsi former des équipes multidisciplinaires. Le département dispose des ressources disponibles en matière de programmes d’études et d’infrastructures de recherche pour que le candidat retenu puisse rapidement recruter et encadrer des étudiants de cycles supérieurs de grande qualité et développer sa recherche à son plein potentiel. Le candidat intégrera le Groupe de Recherche en Signalisation Cellulaire (GRSC) de l’UQTR, qui mène des recherches diversifiées et complémentaires en physiologie comparative, signalisation cellulaire, physiologie et endocrinologie de la reproduction, physiologie mitochondriale, cellules souches, développement et plasticité du système nerveux.


Autres :

  • Les dossiers déposés doivent inclure une lettre de présentation précisant les intérêts du candidat en matière de recherche et d’enseignement, un CV et une copie d’au moins trois articles scientifiques récents (soumis ou publiés).


Notes :

  • Une connaissance suffisante de la langue française ou être déterminé à l’apprendre une fois en poste. L’UQTR offre un soutien à l’apprentissage de la langue française;
  • Toutes les personnes qualifiées sont invitées à postuler, veuillez noter que conformément aux exigences de l’immigration canadienne, toutefois la priorité sera accordée aux personnes détenant la citoyenneté canadienne ainsi que le statut de résidente permanente;
  • Le poste et l’embauche sont sous réserve de l’approbation des instances.


Date d’entrée en fonction : 1er juin 2022 ou date à convenir avec l’Université

Traitement : selon la convention collective des professeurs et professeures

Toute candidature sera traitée confidentiellement.

Veuillez faire parvenir votre candidature avant 17 h, le 4 janvier 2022. Seules les candidatures soumises sur le site des offres d’emploi de l’UQTR seront considérées.

Pour postuler :
https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/hr_gsc.executer_gsc121_aff_offre?owa_no_form_reponse=556475&owa_postuler=O


L’Université du Québec à Trois-Rivières est engagée dans une démarche menant vers une université pleinement équitable, diversifiée et inclusive (ÉDI). En ce sens, elle porte un regard sur ses pratiques et souhaite être un acteur engagé dans son milieu et au sein de la société. Elle valorise la diversité au sein de son personnel et reconnaît le caractère pluriel des identités. Elle encourage particulièrement les femmes, les personnes autochtones, les membres de minorités visibles ou ethniques, les personnes ayant des limitations ainsi que les personnes issues des communautés LGBTQ+ à soumettre leur candidature. Conformément à la Loi, l’Université souscrit au programme d’accès à l’égalité en emploi. Sur demande, le processus de recrutement peut être adapté selon les besoins des personnes vivant avec des limitations. Le respect de la confidentialité des informations est pris au sérieux.