Stagiaire post-doctoral.e – Université de Montréal

Poste :
Chercheur.e post-doctoral.e en neurosciences computationnelles du langage

Description :
Un poste de chercheur.e post-doctoral.e en neuroscience computationnelle du langage est disponible au sein du laboratoire LINGUA dans le cadre de la Chaire Courtois en neurosciences fondamentales III de la Faculté des Arts et Sciences à l’Université de Montréal, détenue par Simona Maria Brambati, Ph.D.. Le contexte de recherche de la Chaire est présenté sur le site web du LINGUAlab: https://lingualab.ca/fr/#recherche-fondamentale. Les projets réalisés pendant le stage post- doctoral auront pour but d’investiguer l’influence du sexe sur le réseau du langage, grâce à des données en imagerie fonctionnelle et de diffusion. La personne retenue travaillera avec des données du Human Connectome Project et/ou autres banques de données de neuroimagerie.

Le post-doctorat est pour une durée de 2 ans, avec possibilité de prolongation d’1 an supplémentaire, avec un début souhaitable entre mai et octobre 2023.

Responsabilités :
La personne retenue :

  • Aura la charge des analyses et de l'interprétation des données. Il s'agira principalement d'utiliser des approches d’intelligence artificielle appliquées à la neuroimagerie.
  • Aura la charge de la rédaction et de la préparation de manuscrits, de présentations pour des rencontres scientifiques et de demandes de subventions.
  • Sera encouragée à collaborer avec l’équipe de recherche dans les activités du laboratoire.
  • Sera encouragée et encadrée à développer ses objectifs de carrière, en lien avec les objectifs de la Chaire.

Environnement :
La personne retenue intégrera le laboratoire LINGUA au sein du CRIUGM à Montréal. Le laboratoire accueille une dizaine d’étudiants au doctorat en psychologie et deux conseillers de recherche, dont un spécialisé en programmation et élaboration de pipelines d’analyses de neuroimagerie. Les membres du laboratoire programment majoritairement en Python, et utilisent les logiciels FSL, Freesurfer, SPM etc. avec accès au calcul haute performance par le biais de Compute Canada. Le laboratoire offre un environnement bilingue français-anglais. Le CRIUGM regroupe plusieurs laboratoires en neurosciences et est un lieu d’échanges de connaissances et de collaborations très dynamique.

Profil :
Les caractéristiques suivantes sont recherchées :

  • Ph.D. (terminé ou en cours de finalisation) en neurosciences computationnelles, neurosciences cognitives et domaines connexes et/ou informatique et domaines connexes
  • Autonomie
  • Rigueur
  • Expérience d’écriture d’articles scientifiques en anglais
  • Une caractéristique requise parmi les trois suivantes :
    • Expérience de recherche en analyses en neuroimagerie (fMRI et dMRI)
    • Habiletés en programmation en python
    • Expérience de recherche en apprentissage machine
  • Est considéré comme un atout :
    • Connaissance de nilearn, scikit learn, dipy, FSL, Freesurfer
    • Connaissances des neurosciences du langage
    • Familiarité avec les grosses banques de données

Compensation :
Le salaire proposé suit la règlementation en vigueur de l’Université de Montréal et sera compris entre $37,103 et $61,947 à compter du 1er mai 2023.

Candidature :
Envoyer à simona.maria.brambati@umontreal.ca et berengere.houze@umontreal.ca :

  • Une lettre de présentation spécifiant vos intérêts et expériences de recherche et vos objectifs de carrière
  • CV
  • Liste des publications
  • 2 ou 3 contacts de référence, avec adresse courriel et numéro de téléphone

Date limite de candidature : 5 mars 2023